Phénix

par DRAGON NEWS juin 01, 2020

Phénix

Le Phénix

Dans le folklore de la Grèce antique, un phénix est un oiseau de longue vie qui se régénère cycliquement ou qui renaît. Associé au soleil, un phénix obtient une nouvelle vie en renaissant des cendres de son prédécesseur. Certaines légendes disent qu'il meurt dans un spectacle de flammes et de combustion, d'autres qu'il meurt simplement et se décompose avant de renaître. La plupart des récits disent qu'il a vécu pendant 500 ans avant de renaître. Hérodote, Lucan, Pline l'Ancien, le pape Clément Ier, Lactance, Ovide et Isidore de Séville sont parmi ceux qui ont contribué à la réitération et à la transmission du motif du phénix. Le phénix symbolisait le renouveau en général, ainsi que des entités et des concepts tels que le Soleil, le temps, l'Empire romain, le Christ, Marie et la virginité.

Étymologie

Le phénix moderne vient du latin phoenīx via le vieil anglais. Le mot latin vient du grec φοῖνιξ phoinīx. Le mot grec est d'abord attesté dans le grec mycénien po-ni-ke, qui signifiait probablement "griffon", bien qu'il ait pu signifier "palmier". Ce mot est probablement un emprunt à un mot sémitique occidental pour désigner la garance, une teinture rouge fabriquée à partir de Rubia tinctorum. Le mot phénicien semble provenir de la même racine, qui signifie "ceux qui travaillent avec des colorants rouges". Ainsi, phoenix peut signifier "l'oiseau phénicien" ou "l'oiseau rouge violacé".

Les orthographes phœnix et phenix sont rares de nos jours.

L'hypothèse de l'origine égyptienne et le Bennu

Le discours classique sur le phénix indique une origine potentielle du phénix dans l'Égypte ancienne. Hérodote, écrivant au 5e siècle avant J.-C., donne une explication quelque peu sceptique du phénix. J.-C., donne une explication quelque peu sceptique du phénix :

Les Égyptiens ont aussi un autre oiseau sacré appelé phénix que je n'ai jamais vu, sauf en photo. En effet, il est très rare, même en Égypte, de n'y venir (selon les récits des habitants d'Héliopolis) qu'une fois tous les cinq cents ans, lorsque le vieux phénix meurt. Sa taille et son apparence, si elle est comme sur les photos, sont les suivantes : - Le plumage est en partie rouge, en partie doré, tandis que la forme et la taille générales sont presque exactement celles de l'aigle. Elles racontent une histoire de ce que fait cet oiseau, qui ne me semble pas crédible : il vient d'Arabie, et amène l'oiseau parent, tout plâtré de myrrhe, au temple du Soleil, et là, il enterre le corps. Pour l'amener, dit-on, il forme d'abord une boule de myrrhe aussi grosse qu'il peut porter ; puis il creuse la boule et met son parent à l'intérieur, après quoi il couvre l'ouverture avec de la myrrhe fraîche, et la boule a alors exactement le même poids qu'au début ; il l'amène donc en Égypte, enduit comme je l'ai dit, et la dépose dans le temple du Soleil. Telle est l'histoire qu'on raconte sur les agissements de cet oiseau.

Au XIXe siècle, les soupçons des scolastiques semblent être confirmés par la découverte que les Égyptiens d'Héliopolis avaient vénéré le Bennu, un oiseau solaire semblable à certains égards au phénix grec. Cependant, les sources égyptiennes concernant le bennu sont souvent problématiques et ouvertes à diverses interprétations. Certaines de ces sources peuvent en fait avoir été influencées par les notions grecques du phénix, plutôt que l'inverse.

 

Apparence

Le phénix est parfois représenté dans la littérature et l'art antiques et médiévaux comme étant doté d'un halo, ce qui souligne le lien de l'oiseau avec le Soleil. Dans les plus anciennes images de phénix enregistrées, ces nimbus ont souvent sept rayons, comme Hélios (la personnification grecque du Soleil). Pline l'Ancien décrit également l'oiseau comme ayant une crête de plumes sur la tête, et Ézéchiel le Dramaturge l'a comparé à un coq.

Bien que le phénix soit généralement considéré comme coloré et vibrant, les sources ne fournissent aucun consensus clair sur sa coloration. Tacite dit que sa couleur le distinguait de tous les autres oiseaux. Certains ont dit que l'oiseau avait une coloration de paon, et l'affirmation d'Hérodote selon laquelle le phénix était rouge et jaune est populaire dans de nombreuses versions de l'histoire enregistrées. Ezéchiel le dramaturge a déclaré que le phénix avait des pattes rouges et des yeux jaunes frappants, mais Lactance a dit que ses yeux étaient bleus comme des saphirs et que ses pattes étaient couvertes d'écailles jaune-or avec des serres de couleur rose.

Hérodote, Pline, Solinus et Philostrate décrivent le phénix comme étant de taille similaire à celle d'un aigle, mais Lactance et Ézéchiel le dramaturge affirment tous deux que le phénix était plus grand, Lactance déclarant qu'il était encore plus grand qu'une autruche.

Dans les textes gnostiques

Des idées prenant en considération le phénix se sont présentées dans le manuscrit gnostique sur l'origine du monde de la collection de la bibliothèque de Nag Hammadi :

Ainsi, lorsque Sophia Zoé vit que les dirigeants des ténèbres avaient jeté une malédiction sur ses homologues, elle fut indignée. Et, sortant du premier ciel avec toute sa puissance, elle chassa ces souverains de leurs cieux et les jeta dans le monde des pécheurs, afin qu'ils y habitent, sous la forme d'esprits mauvais sur la terre. [...], afin que, dans leur monde, il passe les mille ans dans le paradis - une créature vivante dotée d'une âme appelée "phénix". Il se tue et se ramène à la vie en tant que témoin du jugement prononcé contre eux, car ils ont fait du mal à Adam et à sa race, jusqu'à la consommation de l'âge. Il y a [...] trois hommes, et aussi ses postérités, à la consommation du monde : l'esprit doté d'éternité, et l'âme dotée, et le terrestre. De même, il y a trois phénix au paradis - le premier est immortel, le second vit 1000 ans ; quant au troisième, il est écrit dans le livre sacré qu'il est consommé. De même, il y a trois baptêmes : le premier est spirituel, le deuxième est par le feu, le troisième par l'eau. Tout comme le phénix apparaît comme un témoin concernant les anges, ainsi le cas de l'hydre d'eau en Egypte, qui a été un témoin de ceux qui descendent dans le baptême d'un vrai homme. Les deux taureaux en Égypte possèdent un mystère, le Soleil et la Lune, étant un témoin de Sabaoth : à savoir que sur eux, Sophia a reçu l'univers ; depuis le jour où elle a fait le Soleil et la Lune, elle a mis un sceau sur son ciel, pour l'éternité. Et le ver qui est né du phénix est aussi un être humain. Il est écrit à son sujet : "le juste s'épanouira comme un phénix". Et le phénix apparaît d'abord à l'état vivant, puis meurt et ressuscite, étant un signe de ce qui est devenu apparent à la consommation de l'âge.

 

 

DRAGON NEWS
DRAGON NEWS


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Le Balaur
Le Balaur

par DRAGON NEWS juillet 13, 2020

Voir l'article entier
Bolla Mythologie Albanaise
Bolla Mythologie Albanaise

par DRAGON NEWS juillet 06, 2020

Voir l'article entier
Le Reigne du Feu
Le Reigne du Feu

par DRAGON NEWS juin 29, 2020

Voir l'article entier
Guide des tailles

VOTRE TAILLE DE BAGUE RAPIDE

 

guide-taille-de-bague

taille-de-bague-rapide

GUIDE DE TAILLE - BRACELETS ET BAGUES DRAGONS

 

La méthode est relativement simple, téléchargez les guides et assurez-vous de les imprimer en format A4 complet.
Cliquez ici -> 
guide des tailles 

 

COMMENT MESURER VOTRE TAILLE DE DOIGT ?

 

Il est essentiel de connaître la taille de votre doigt avant de faire votre achat.

Téléchargez Votre Feuille a imprimer ->  guide des tailles pour bagues ici.

Vous pouvez déterminer votre taille en utilisant un anneau parfaitement ajusté ou en mesurant la taille de votre doigt.