Dragon-Fée | Une Créature Magique & Fantastique

Dragon-Fée, Type de Dragons -

Dragon-Fée | Une Créature Magique & Fantastique

de lecture - mots

Les dragons féeriques espiègles provenaient d'une branche de l'arbre généalogique du dragon[4], étroitement liés aux pseudodragons[5], ils étaient intelligents et capables d'utiliser le langage[2].

Description du Dragon Féerique

Les dragons des fées étaient extrêmement petits par rapport à leurs grands cousins dragons métalliques ou chromatiques, de la taille d'un chat[2] Chacun avait une écaille irisée qui reflétait toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, principalement une couleur particulière qui changeait avec l'âge[2] Ils avaient une longue queue préhensible et des ailes en platine de couleur platine, de type papillons[4].

dragon-fée

Comme les vrais dragons, les dragons féeriques devenaient plus forts avec l'âge, mais ils mûrissaient beaucoup plus rapidement et vivaient des vies plus courtes. Parce que leur teinte d'échelle prédominante a couru les couleurs de l'arc-en-ciel au cours de leur vie, leur couleur était un indicateur direct de leur âge et de leur puissance. Les écailles d'un jeune oisillon étaient presque toujours rouges et celles d'un dragon adulte (plus de 50 ans) étaient violettes[2].

Personnalité du Dragon-Fée

dragon-féerique

Comme beaucoup de dragons, ils avaient tendance à être des farceurs, mais les dragons féeriques étaient particulièrement espiègles. On les appelait souvent les farceurs de la nature[4].

Le Dragon Fée en Combat

dragon-féerique

Les dragons féeriques préféraient affronter les prédateurs à distance, en utilisant des capacités magiques innées pour confondre et déconcerter. Certains pourraient entrer et sortir progressivement de leur avion pour éviter le danger. S'ils étaient sérieusement pressés, ces dragons pourraient frapper avec leurs griffes et leurs dents, mais ils préféraient la magie à la mêlée. Ils se battaient rarement seuls et étaient souvent prompts à faire appel à des alliés lorsqu'ils étaient en difficulté[4].

Référence Anglaise des Numéros :

  1. ↑ 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 David CookSteve Winter, and Jon Pickens (1989). Monstrous Compendium Volume Three Forgotten Realms Appendix (MC3). (TSR, Inc), p. 36. ISBN 0-88038-769-6.
  2. ↑ 2.0 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 2.6 2.7 2.8 Wizards RPG Team (2014). Monster Manual 5th edition. (Wizards of the Coast), p. 133. ISBN 978-0786965614.
  3. ↑ 3.0 3.1 3.2 Bruce R. CordellAri Marmell and Robert J. Schwalb (November 2008). Draconomicon: Chromatic Dragons. (Wizards of the Coast), pp. 195–196. ISBN 978-0786949809.
  4. ↑ 4.00 4.01 4.02 4.03 4.04 4.05 4.06 4.07 4.08 4.09 4.10 4.11 4.12 4.13 4.14 Andy CollinsJames Wyatt, and Skip Williams (November 2003). Draconomicon: The Book of Dragons. (Wizards of the Coast), pp. 158–159. ISBN 0-7869-2884-0.
  5. ↑ 5.0 5.1 Gary Gygax (August 1983). Monster Manual II 1st edition. (TSR, Inc), p. 57. ISBN 0-88038-031-4.
  6.  Mike MearlsJeremy CrawfordChristopher PerkinsJames Wyatt (2014). Dungeon Master's Guide 5th edition. (Wizards of the Coast), p. 49. ISBN 978-0786965622.
  7.  Mike MearlsJeremy CrawfordChristopher PerkinsJames Wyatt (2014). Dungeon Master's Guide 5th edition. (Wizards of the Coast), pp. 302–303. ISBN 978-0786965622.
  8.  Christopher Perkins (November 2018). Waterdeep: Dungeon of the Mad Mage. Edited by Jeremy Crawford. (Wizards of the Coast), p. 96. ISBN 978-0-7869-6626-4.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.