Cockatrice / Amphisien | Espèce de dragon | Informations de base sur Dragon

janvier 13, 2020 2 min de lecture

Dragon Cockatrice / Amphisien

Habitat et cycle de vie


La cockatrice est un fabuleux monstre hybride de l'Europe médiévale. En héraldique, on l'appellerait Amphisien. 


Pour faire éclore une coquerelle, un œuf pondu par un coq de sept ans et incubé par un serpent ou un crapaud pendant neuf ans.

Le seul animal connu pour contrecarrer le poison de la coquerelle était le coq. 

 

Cockatrice contre Basilic

À l'origine, cockatrice était synonyme du mot basilic ; cependant, au XIVe siècle, Chaucer a écrit au sujet d'un animal fantastique qu'il a appelé le Basilicok. Celui-ci s'est finalement transformé en la plus connue des cockatrices.

Considérée comme un parent du basilic, la coquerelle est une espèce à part. 

Cockatrice la plus venimeuse

La coquerelle est si venimeuse que quiconque tente de la transpercer peut en mourir, car la coquerelle peut faire remonter son propre poison le long de la lance. Elle peut tuer tout être vivant d'un simple regard ou, dans certains cas, le regard de la coquerelle transforme les êtres vivants en pierre. 

Le poison de la coquerelle est si nocif qu'il peut faire pourrir les fruits des arbres à distance. Une coquerelle pourrait polluer les eaux dans lesquelles elle boit, et l'eau resterait toxique pendant des siècles.

La représentation de la coquerelle sur le bouclier d'un chevalier médiéval serait considérée comme assez redoutable. 

Pendant la période Tudor (fin du XVe siècle et début du XVIIe siècle après J.-C.), la légende du poison mortel de la coquerelle est telle qu'elle est devenue un homonyme : d'abord à un énorme canon en laiton, puis à un lézard arménien venimeux. 


Description physique

La cockatrice a plusieurs descriptions. Elle a été décrite comme un monstre avec les ailes d'un oiseau, la queue d'un dragon et la tête d'un coq.Certaines cockatrices ont une deuxième tête au bout de leur queue.

On peut aussi décrire la coquerelle comme un reptile ailé avec les pattes et la crête d'un coq. Ou encore, la coqatrice est un serpent avec la tête, le cou et les pattes d'un coq, la face d'un humain, le corps jaune et les ailes d'un dragon. 


Une légende de la Cockatrice

Une fois, l'Angleterre a été infestée de coquerelles. Il semblait y avoir peu d'espoir jusqu'à ce qu'un chevalier s'habille de miroirs. Il se promena dans la campagne en portant ces miroirs, et toutes les coquerelles virent les reflets de leurs propres yeux et périrent.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Zmei

juillet 27, 2020 5 min de lecture

Voir l'article entier
Fáfnir le Dragon
Fáfnir le Dragon

juillet 20, 2020 13 min de lecture

Voir l'article entier
Le Balaur
Le Balaur

juillet 13, 2020 5 min de lecture

Voir l'article entier